Le programme d'actions du PAT de 2014 à 2018

Mieux comprendre les mécanismes de transfert et accompagner les utilisateurs de produits phytosanitaires et d'engrais dans un changement de pratique pertinent

Amélioration des connaissances :

  • Améliorer le suivi de la qualité de l'eau, (notamment pesticides) et modélisation hydrogéologique de la nappe à l'échelle du territoire du PAT.
  • Améliorer la connaissance des mécanismes de transfert des nitrates et des produits phytosanitaires dans le sol (réalisation d'étude) 

Volet agricole : 

Concilier protection de l'eau potable et développement économique durable de l'agriculture sur les champs captant

  • Animer actions collectives, essais et journée techniques axées sur l'agronomie et l'économie pour sensibiliser les agriculteurs à des techniques ou pratiques innovante valorisables localement
  • Réaliser des essais pour constituer des références locales
  • Accompagner individuellement chaque agriculteur des champs captant

Complémentaire des actions collectives, elle permet un accompagnement sur mesure de chaque agriculteur des territoires d'action prioritaires par le technicien de leur choix. Après avoir identifié le contexte de l'exploitation et les pratiques de l'agriculteur, il s'agit de proposer des changements de pratiques agricoles qui permettront de réduire les risques de pollution tout en optimisant le revenu de l'agriculteur. Evolution des itinéraires culturaux, diversification des cultures et évolution du système d'exploitation sont autant de piste de travail pour chacun.


Volet non agricole :

Accompagner collectivités et particuliers dans le changement de pratiques de désherbage. 

  • Sensibiliser et former les élus et les agents des collectivités aux bonnes pratiques de désherbage et de gestions des eaux pluviales (272 agents formés au cours du 1er PAT)
  • Mettre en place des plans de désherbage communaux (30 sur le 1er PAT)
  • Sensibiliser les scolaires et le grand public par l'intermédiaire de cycles d'animations sur l'eau et les produits phytosanitaires pour les scolaires, lors d'événementiels et d'ateliers de jardinage pour le grand public. Plus de 5000 scolaires et particuliers ont déjà été sensibilisés aux bonnes pratiques 


Le Pat met à disposition des collectivités des outils de communication : expositions sur le « zéro phyto », panneaux , plaquettes sur les bonnes pratiques