Retour sur la visite du 17 juin

Dans le cadre du Plan d’Actions Territorial Gave de Pau 2020-2024, plusieurs collectivités productrices d’eau potable se sont engagées à accompagner les agriculteurs exploitant des terres sur les aires d’alimentation de captages vers une agriculture plus durable, moins utilisatrice d’intrants (pesticides, engrais…). En ce sens, ils étaient une vingtaine accompagnés d’élus locaux et de techniciens à se retrouver sur le terrain ce jeudi 17 juin pour faire le tour des parcelles d’essais sur le secteur d’Arbus et de Tarsacq. L’enjeu est clairement posé par le directeur du SMEAGB, « nous n’avons pas d’autre ressource en eau potable que nos puits situés au bord du Gave de Pau, protéger cette ressource est donc une nécessité ». Les visites ont ensuite débuté chez M. Beaumelou et Mme Hondet, tous deux producteurs de maïs, qui grâce à l’aide de la FDCUMA640 se sont engagés dans du désherbage 100% mécanique (herse, bineuse…) remplaçant les herbicides habituellement utilisés. La visite s’est ensuite poursuivie chez Florian Labat, jeune éleveur laitier et céréalier, qui vient de s’installer sur l’exploitation familiale, l’occasion de la faire évoluer. Pour diversifier ses cultures et être plus autonome pour l’alimentation de ces animaux, Florian a misé sur une nouvelle culture : du lin aidé en cela par l’association Lin des Pyrénées regroupant une douzaine de producteurs. Le soja lui apparait également comme une alternative crédible, conduite là aussi en désherbage mécanique avec l’appui de l’entreprise de travaux agricoles Camet. Les agriculteurs font ainsi le constat de la nécessaire adaptation de leurs pratiques pour répondre aux enjeux environnementaux. Cela passe toutefois par des solutions économiquement viables. L’aide des syndicats d’eau et de leurs partenaires techniques et financiers* est pour l’instant indispensable pour intégrer ces changements profonds de système. Le travail se poursuivra au cours des 4 années restantes du projet, des essais sur la production de fourrage de qualité sont notamment prévus dès cet automne avec la Chambre d’Agriculture.

*Le projet est soutenu financièrement par l’Agence de l’Eau, la Région Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental 64

Contact PAT GAVE DE PAU : B. AVIRON (06 82 27 08 90) / M. Martinez (06 71 97 88 99)


Les autres actualits