Grand public et scolaires

L'eau potable qui arrive à notre robinet est prélevée dans la nappe alluviale du gave de Pau. Toutefois cette ressource est menacée de pollution du fait de l'infiltration dans les sols de produits phytosanitaires toxiques utilisés  entre autres par les particuliers.

Pratiques et impacts des jardiniers amateurs

Les jardiniers amateurs utilisent souvent mal les produits phytosanitaires sans soupçonner les conséquences et les impacts de leurs pratiques sur l'environnement et l'eau.

Plus de la moitié des problèmes observés sur les jardins potagers ne sont pas dus à des maladies ou des parasites mais à des excès d'irrigation ou des carences en éléments minéraux, pourtant, ce sont des traitements à l'aide de pesticides qui sont alors inutilement administrés. Produits inadaptés, quantités trop souvent excessives, surtout lorsque la surface à traiter est petite, délais d'application de produit avant récolte qui ne sont pas toujours respectés? autant de points sur lesquels nous avons tous à apprendre !

Il est alors important d'informer les particuliers sur l'utilisation de ces produits, à savoir comment les utiliser, à quel moment, en quelle quantité, quel sont les risques? 

Actions et outils mises en oeuvre pour sensibiliser sur les bonnes pratiques et la qualité de l'eau

  • Deux expositions, « 0 phyto dans nos villes et villages » et « 0 phyto dans nos jardins », concernant l'utilisation des produits phytosanitaires sont disponibles pour les communes du Plan d'Action Territorial.
  • Un stand et des animations spécifiques au PAT ont lieu lors d'événementiels locaux
  • Des ateliers de jardinage, "rencontres eau jardin" sont proposées régulièrement sur des communes concernées par des captages d'eau potable pour sensibiliser les habitants aux bonnes pratiques à adopter dans leurs jardins ornementaux et potagers
  • Des animations scientifiques sur la thématique de l'eau et des produits phytosanitaire proposées aux scolaires du territoire, confiées à l'association Ecocène